Les 19 et 20 avril

IMPERMÉABLE

19H30

11 / 9 / 6 €

Texte et jeu : Emmanuelle Bertrand
Mise en scène : Camille Daloz
Univers sonore : Töfie

  1. Qui par nature ou par traitement n’est pas perméable, ne se laisse pas pénétrer, imprégner par l’eau ou par un fluide.
  2. Qui est indifférent à tel sentiment ou telle émotion, fermé à telle idée, telle culture.

Je m’appelle Emmanuelle et je suis née à l’orée des années 90. Dans mes livres d’enfance, il arrivait que les petites filles fassent de mauvaises rencontres. Un individu menaçant surgissait d’une ruelle sombre. Il portait toujours un chapeau et un imperméable beige. Alors comment aurais-je pu me méfier quand un ami de la famille m’a invité à danser, tout sourire, un soir de mariage ? Le point de départ d’une histoire pas particulièrement sordide, mais tristement banale.

Imperméable est une enquête, le récit d’une prise de conscience, d’une volonté de briser le silence. Je m’y interroge sur l’influence de mon éducation, de la culture populaire et de la société dans le déni de 20 ans qui a suivi mon agression. J’ai tout repris depuis le début. L’événement comme point central du récit, qui revient sans cesse et des allers-retours entre le passé et le présent. Aidée de photos, d’anecdotes mais aussi de textes de penseuses féministes je re-parcours le chemin qui m’a conduit à ce soir de juin 2002.

L’écriture d’Imperméable est née d’une double nécessité. La première très personnelle et thérapeutique qui s’apparente à ce qu’on appellerait en psychanalyse « un processus de sublimation ». La deuxième est une volonté de transmission.Le spectacle sera un outil de questionnement sur l’injonction au couple et à l’hétérosexualité, sur la culture du viol. C’est un fait la parole est libérée, il s’agit maintenant de savoir comment la recevoir et ce que l’on en fait, pour évoluer ensemble vers un avenir différent. En entrant dans ces thématiques féministes par le biais d’un récit intime et non fictionnel, j’espère créer un espace d’interrogation simple et sincère. Au plateau je serai accompagnée de la compositrice et interprète Tofie qui viendra déposer son univers hypersensible, mêlant pop et electro, en performant en live.

 

DISTRIBUTION/MENTIONS

ECRITURE ET JEU – Emmanuelle Bertrand
MISE EN SCENE – Camille Daloz
UNIVERS SONORE – Töfie

PRODUCTION – Le Cri Dévot, compagnie conventionnée par la Région Occitanie.
PARTENAIRES – La Baignoire, Le 104, La Ville de Montpellier, Lycée Ferdinand Fabre de Bédarieux, la Communauté de commune Grand Orb