Le 16 février


WATT
————————————————————————————————————————————————
Antonin-Tri Hoang / Jean Dousteyssier / Jean-Brice Godet / Julien Pontvianne
Quatuor de clarinettes
————————————————————————————————————————————————

WATT s’attache à utiliser la clarinette comme un véritable émetteur d’ondes en privilégiant les formes longues et improvisées, dans lesquelles les rythmes sont des battements allant de la quasi sinusoïde à des mouvements périodiques plus complexes, où les timbres fusionnent à l’extrême et le tempérament est grandement altéré.

Inspiré par des oeuvres de Scelsi, La Monte Young et bien d’autres, WATT utilise les nombreuses possibilités techniques d’un instrument chargé d’histoire et propice aux détournements…

>>> Plus d’infos https://soundcloud.com/watt-quatuor
Concert à 17h30. Tarifs 8€ / 5€

Antonin-Tri Hoang
Né en 1989 à Paris, Antonin Tri Hoang commence la clarinette classique à 9 ans et se dirige très vite vers le jazz en découvrant le swing des années 30. Dès ses débuts, il se produit très souvent sur scène dans des contextes variés au saxophone, à la clarinette ou au piano mais aussi au théâtre dans la pièce Une Bête sur la Lune de Richard Kalinoski. Il entre au Conservatoire de Paris en 2005 dans la classe de jazz dirigée par Riccardo Del Fra puis dans la classe dʼimprovisation générative dirigée par Vincent Le Quang et Alexandros Markeas. Depuis 2009 il fait partie de lʼOrchestre National de Jazz (ONJ) (deux albums) et a publié en juin 2011 son premier album, en duo avec Benoît Delbecq (Aéroplanes, Bee Jazz). Il joue du saxophone et des clarinettes dans diverses formation allant de lʼimprovisation minimale au jazz contemporain (le quartet Novembre), ou au concert-spectacle (Grand Bazar en duo avec Eve Risser).

Jean-Brice Godet
Jean-Brice Godet commence la clarinette à lʼâge de 8 ans au conservatoire de Colombes, sa ville natale. Poursuivant un cursus amateur de bon niveau, cʼest à 17 ans, en découvrant en même temps Albert Ayler, Sonic Youth, György Ligeti, Duke Ellington et Buddy Guy, qu’il emprunte, sous les conseils de personnalités comme Bernard Lubat, Louis Sclavis et Joëlle Léandre, le chemin de lʼimprovisation libre. En 2004, il obtient un master de recherche en informatique musicale (ATIAM) à lʼUniversité Pierre et Marie Curie et à lʼI.R.C.A.M, et achève son cursus musical par un D.E.M. au conservatoire de Gennevilliers sous lʼégide de Nicolas Baldeyrou.

Cʼest avec le collectif In Sit-U quʼil rencontre Fred Frith avec qui ils travaillent une quinzaine de jours sur une création originale, rencontre qui se révèlera fondatrice. Peu de temps après, il intègre le quintet Fröhn et se produit sur des scènes prestigieuses comme Le Petit Faucheux (Tours) ou encore sur le plateau de lʼémission à LʼImproviste à la Maison de la Radio. Il crée son premier ciné-concert en 2004 sur un film muet noir et blanc mais sorti en salle en 2000 de Christophe Ali et Nicolas Bonilauri Le Rat. Le second sur Berlin, Symphonie d’une grande ville fera l’objet d’une commande conjointe de la SACEM et de la ville de Gennevilliers en 2011. Il collabore régulièrement depuis 2009 avec Pablo Cueco (Erythropus Quartet, Le Bal De La Contemporraine…) et a eu la chance de jouer avec Anthony Braxton en 2010 à Brooklyn. Il anime les soirées Amok’Improv’ avec Sylvain Cathala et Fred Maurin entre 2010 et 2012. Il crée le Mujô quartet en mai 2012 à Brooklyn avec Michaël Attias, Pascal Niggenkemper et Carlo Costa, quartet de freejazz dans lequel ils interprètent ses compositions, travaillant l’impermanence et l’imperfection. Il joue également en trio avec Richard Comte et Jean- Philippe Feiss.

Julien Pontvianne
Né en 1983, il étudie le saxophone puis la clarinette au conservatoire du Val-Maubuée, puis intègre en 2005 le département jazz du CNSM de Paris d’où il ressort avec un ʻʻprix mention très bien à lʼunanimité avec les félicitations du juryʼʼ. Il sʼinitie parallèlement à la musique indienne, au gamelan indonésien, à la flûte Shakuhachi…

Marqué aussi bien par le rock de Sonic Youth que par les musiques de Morton Feldman, György Ligeti, Gérard Grisey ou encore LaMonte Young, on le retrouve aussi bien au côté de jazzmen (Riccardo Del Fra, François Jeanneau, Billy Hart…) que dans des contextes plus proches des musiques ʻʻexpérimentalesʼʼ, ʻʻcontemporainesʼʼ, improvisées ou écrites (OXYD, AUM grand ensemble et Khoom au sein du collectif Onze heures Onze, Crippled Symmetry, avec la pianiste Kris Davis….). Il remporte de nombreux prix (tremplin jazz Ile de France en 2006, finaliste du concours international de jeunes solistes de Fribourg en 2007, trophées du Sunside en 2007 et 2008, tremplin Rezzo de Jazz à Vienne en 2008, concours dʼOrléans en 2012) et a par ailleurs été sélectionné pour le projet Feldstärke International 2009, qui consiste en une série de résidences de créations multidisciplinaires au 104 (Paris), au Pact Zollverein (Essen, Allemagne) et à CalArts (Los Angeles, Etats-Unis).

Il a déjà joué dans de nombreux festivals, dont Jazz à Vienne, les flâneries de Reims, Jazz sous les Pommiers, Jazz au fil de lʼOise, A Vaulx Jazz, Juste pour rire (Montréal, dans la pièce Les correspondances de Groucho Marx – avec Jean-Pierre Marielle et Pierre Vernier) et dans de nombreuses salles à Paris (Cité de la musique, Centre Georges Pompidou, New Morning, le Louvre, Duc des Lombards, Divan du Monde, Casino de Paris, Studio de lʼErmitage, lʼEntrepôt, le Réservoir…) et dans toute la France, en Allemagne, en Suisse, en Belgique, à New York, New Orleans, Québec, en Chine…

Jean Dousteyssier
Jean débute la clarinette à six ans à l’école municipale d’Aire sur l’adour. En 2001 il entre au collège de Marciac où il participera à de nombreuses master-classes avec Wynton Marsalis, Stephano di Batista, Joshua Redman… En 2003 il suit des cours de Jazz à Mont-de-Marsan avec Jacky Béréchochéa avec qui il obtiendra son D.E.M en 2006. Parallèlement il entre au conservatoire de Bordeaux en 2005 puis au CNSM de Paris dans le département Jazz et musiques improvisées. Il a joué de nombreuses fois aux festivals de Marciac et Vienne (France) mais aussi au Brésil, au Cap Vert et aux Etats-Unis avec notamment Lafé bémé, la Fanfare carol, DDJ agrandi, Kahil el Zabar, Mico Nissim, Riccardo Del Fra, l’orchestre Onceim de Frederic Blondy… Il fait partie du nouvel ONJ dirigé par Olivier Benoit.

Archives de la saison 2013-2014

Toute l’année

LES INTÉGRALES DE LA BAIGNOIRE
lectures – déjeuners par Hélène de Bissy
Déjeuner à 12h00, Lecture à 12h30 Details »

Les 22 et 23 novembre

UN BATMAN DANS TA TÊTE
De David Léon

Lecture par Thomas Blanchard.
Spectacle à 19h 

Details »

Le 28 novembre

857 CLUSTERS & PERFORMANCES
Pascale Gustin, Shoï, Red Alert… – Rencontres des Arts Numériques, Electroniques et Médiatiques

à partir de 19h 
Details »

Les 4, 5,6,10, 11 et 12 décembre

TORÉADORS
De Jean-Marie Piemme

avec Béla Czuppon & Grégory Nardella.
Spectacle à 19h 

Details »

Les 24 et 25 janvier

LA PEAU D’ELISA
De Carole Fréchette

Avec Brice Carayol et Mama Prassinos.
Spectacle à 19h 
Details »

Le 16 février

WATT
Concert, quatuor de clarinettes

Hoang / Dousteyssier / Godet / Pontvianne
Spectacle à 17h30 

Details »

Les 18, 19, 20 et 21 mars

Est-­ce  qu’un cri de lapin qui se perd dans la nuit…
Primesautier Théâtre

Spectacle à 19h 

Details »

Le 22 mars


Soirée spéciale Matéi Visniec, en sa présence


Spectacle à 19h 

Details »

Du 5 au 11 avril

LES HORIZONS DU TEXTE
Une semaine consacrée au texte contemporain

Lectures, rencontres…

Details »

Les 24, 25 et 26 avril

DURAS/DURAS
Conception Stéphane Laudier

Lecture par Fanny Rudelle et Vanessa Liautey.
Spectacle à 19h 

Details »

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook
YouTube
Instagram