Le 24 novembre


occident-express

OCCIDENT EXPRESS

————————————————————————————————————————————————
Texte  : Andrea d’Urso
Lecture créée par Le Détachement International du Muerto Coco,
Maxime Potard accompagné de Roman Gigoi.
Accueil en partenariat avec la Cave Poésie à Toulouse.
Spectacle à 19h
————————————————————————————————————————————————

 » On va de plus en plus vite sur ce type d’engin, car la vitesse des ténèbres dépasse de beaucoup celle de la lumière. Quand descend-t-on ? Je ne me souviens même pas quand je suis monté. Je sais seulement que la buraliste me change 50 euros, et que la haine est dans ses yeux. »

 

 

« La poésie d’Andrea D’Urso – avec ses vers longs, voire très longs, dont la trajectoire semble davantage relever d’une nécessité intrinsèque que d’un choix – est un défilé ininterrompu d’images vues derrière une vitre. Celle d’une voiture, d’un train, d’un métro, d’un autobus, ce dernier revenant avec une fréquence presque  obsessionnelle. Emblème des temps modernes, de notre époque, de tous ceux qui, par ce biais, gagnent (ou quittent) la métropole, de tous ceux qui, par ce biais, s’efforcent d’y survivre. (…) Je prends le Viterbe-Rome Saxa Rubra, le Saxa Rubra-Place Flaminio / le métro ligne A, le bus 490, le 628, le 69, mais en réalité je monte toujours / dans le même autocar, le même autobus, le même train / je monte là où ils montent tous, je monte dans l’Occident Express. L’Occident Express donc, comme modus vivendi, petits arrangements avec la vie moderne qui, sans être fatals, constituent une féroce aliénation quotidienne. Car tous les jours il faut se lever, tous les jours se laver, s’habiller, sortir, manger, pour gagner une destination d’où l’on revient, inexorablement. (…) Métaphorique ou non, ce train-là est bien loin de l’exotisme aristocratique et glacé de l’Orient Express, dont il est en quelque sorte le cousin pauvre, et si moderne. Des banlieues qui s’éloignent du centre – celui de Rome, capitale sournoise et veule qui passe des barbares aux Français, de l’aristocratie noire aux fibres optiques – peuplées d’individus à l’automatisme très humain, têtes en marche blessées à mort par le temps, qui ne sont autres qu’un ensemble de parties qui ne forment pas un tout mais une énième partie de plus. (…) Une prise de conscience sans cesse menacée d’anéantissement, et qui malgré tout maintient en vie, illumine la vie, générant ainsi une poésie autre, grâce au prisme – salutaire – de l’ironie, et à cette manière de ne pas se prendre au sérieux tout en étant extrêmement sérieux : le petit oiseau qui sort un peu quand ça lui chante (…) / et répète toujours la même chose : / ne remets pas à demain ce que tu peux faire aujourd’hui / ne le fais pas du tout, ne le fais jamais. »
(Cristina Babino, extraits de la préface)

Andrea D’Urso est né à Rome en 1970. Il travaille à la RAI (Radio Télévision Italienne) au service coordination du journal télévisé de la deuxième chaîne. Il a collaboré au théâtre avec Nino Manfredi et a été assistant à la mise en scène pour le cinéma. Ses récits et ses poèmes sont régulièrement publiés dans des revues italiennes et dans quelques revues françaises et canadiennes, dont Chaoïd, Brèves, Le Quartanier… On peut lire une dizaine de poèmes de Occident Express, dans une autre traduction, dans le numéro 2 de LGO (mars 2008). Occident Express est son deuxième recueil de poésie et le premier traduit en français.

 

« Le Détachement International du Muerto Coco est un collectif marseillais, qui travaille depuis 2009 sur la poésie contemporaine et ses extensions sonores / vocales/ électroniques.
Les membres du Muerto Coco pourraient résumer leur travail de recherche ainsi : une volontaire confrontation entre Hi-Fi et Lo-Fi, crétinerie et virtuosité, infantilisme et adultisme. »

Les 14 & 15 octobre

2016_baignoire_vignette-lopposante

L’OPPOSANTE
de Lydie Parisse. Avec Yves Gourmelon.
Spectacle à 19h.

Details »

du 17 au 19 novembre

2016_baignoire_vignette-sicenesttoi

 SI CE N’EST TOI
Théâtre de la Remise / Marion Coutarel.
Sortie de résidence à 19h.

Details »

Le 24 novembre

2016_baignoire_vignette-occidentexpress

OCCIDENT EXPRESS
de Andrea d’Urso par Le Détachement International du Muerto Coco.
Lecture à 19h
Details »

Du 29 novembre au 4 décembre

2016_baignoire_vignette-claustra

LA CLAUSTRA
de Marc Calas
Installation sonore immersive
Spectacle à 19h
Details »

Les 13 & 14 janvier

2016_baignoire_vignette-lachute

LA CHUTE
de Albert Camus. Avec Jean-Marc Bourg
Spectacle à 19h

Details »

Les 27 & 28 janvier

2016_baignoire_vignette_souslelit

DE TERRE DE HONTE ET DE PARDON
de David Léon. Avec Eric Colonge & Patrice Soletti
Spectacle à 19h
Details »

Du 16 au 18 & du 23 au 25 mars

2016_baignoire_vignette-leroiboheme

LE ROI BOHEME
Avec Eric Colonge, mise en scène Béla Czuppon
Spectacle à 19h

Details »

Les 30 mars & 27 avril

2016_baignoire_vignette-oreillelectrique


MICRO-CONCERTS
Proposés par L’Oreille Electrique
Spectacles à 19h

Details »

Toute l’année

2016_baignoire_vignette-integrales

LES INTÉGRALES DE LA BAIGNOIRE
lectures – déjeuners par Hélène de Bissy
Déjeuner à 12h00, Lecture à 12h30
Details »